Quelle tétine de biberon choisir pour son bébé ?

Sommaire

 

Il existe de nombreux modèles de tétines sur le marché. Voici toutes nos clés pour choisir celui qui conviendra à votre enfant.

Attention aux composants dangereux

Bisphénol A

Vous avez sans doute entendu parler du bisphénol A, ce perturbateur endocrinien qui, sous l’effet de la chaleur, contamine les aliments et risque d’entraîner à terme des troubles du comportement et de la reproduction.

Le bisphénol A pouvait être utilisé dans la fabrication des tétines et sucettes. La loi n° 2012-1442 du 24 décembre 2012 a interdit l'utilisation du bisphénol A dans les contenants alimentaires ainsi que dans :

  • les collerettes de tétines et de sucettes ;
  • les anneaux de dentition pour bébés.

Bon à savoir : le bisphénol A est inscrit par l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) sur la liste des substances extrêmement préoccupantes du fait de ses propriétés reprotoxiques, mais également depuis le 16 juin 2017 en tant que perturbateur endocrinien. Cette classification oblige les industriels à notifier à l'ECHA la commercialisation de tout produit contenant du bisphénol A, mais également à informer les acquéreurs de la présence de cette substance.

Oxyde d'éthylène

Autre scandale : celui de l’oxyde d’éthylène, le gaz utilisé pour stériliser les tétines dans les établissements de santé, alors qu’il est classé CMR (cancérogène, mutagène et reprotoxique) et fait partie du groupe 1 dans la classification du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Depuis, il ne peut plus être utilisé pour les nourrissons nés à terme, sans pathologie. Par contre, il continue d’être utilisé pour les nouveaux nés prématurés ou souffrant de pathologies graves (la désinfection doit être très sûre pour ces bébés).

De scandale en scandale, vous avez peut-être décidé d’être très vigilants quant aux tétines que vous achetez.

Caoutchouc ou silicone ?

Tétines en caoutchouc

Le caoutchouc, également appelé latex, est une matière naturelle. Il est donc parfait pour la tétine de votre enfant.

Les tétines en latex naturel sont en général :

  • souples (ce qui est agréable pour bébé) ;
  • résistantes à la succion.

Cependant, elles peuvent mal vieillir au fur et à mesure des stérilisations. Il faut donc les changer régulièrement (tous les mois).

Elles ont l’avantage d’être peu cher : elles coûtent entre 3 et 5 €.

Côtés points négatifs :

  • Pensez à vérifier que les tétines que vous achetez ne contiennent aucun adjuvant toxique ou de composant chimique.
  • Des allergies au latex sont également possibles : si vous constatez l’apparition d’un œdème labial aussitôt après la prise de la tétine, changez de matière.
  • Enfin, leur goût peut ne pas plaire à votre bébé : changez alors pour une tétine en silicone.

À noter : désormais, vous pourrez trouver des tétines en caoutchouc 100% naturel ne contenant pas la protéine responsable des allergies.

Faites aussi attention à la matière qui compose la collerette de la tétine : il est préférable qu’elle soit aussi en caoutchouc.

Tétines en silicone

Le silicone est un produit fabriqué, donc synthétique (contrairement au latex). Pour être sans risque, la tétine en silicone doit donc être :

  • sans bisphénol A ;
  • sans PCV ;
  • sans plastifiants.

Le silicone a plusieurs atouts :

  • Le silicone résiste bien aux nombreux passages à l’eau bouillante pour la désinfecter.
  • Elle n’a ni goût particulier, ni odeur, ce qui peut plaire à votre bébé.
  • Elle peut être changée tous les 2 mois.
  • Son prix est également entre 3 et 5 €.

Quelle forme pour la tétine de son bébé ?

Une fois votre choix fait entre caoutchouc et silicone, vous devrez choisir :

  • la forme de la tétine :
    • classique : elle a un bout arrondi ;
    • physiologique : elle se rapproche de la forme d'un mamelon ;
    • à valve : elle régule l'entrée d'air et le débit du lait, idéale pour les enfants sujets aux reflux ;
  • le perçage de la tétine :
    • excentré : le lait sort au niveau des joues ou du palais de l'enfant et non au fond de la gorge, ce qui permet d'éviter les régurgitations ;
    • à vitesses : cela permet de choisir le débit du lait pour l'adapter à l'enfant, ainsi qu'à ses repas (plus ou moins consistants) ;
    • en forme de T : elle permet d'avoir un débit de succion adapté à celui de l'enfant.

Il existe donc de nombreuses combinaisons possibles pour la tétine de votre bébé. Le tout est de trouver celle qui lui convient le mieux, quite à lui en faire tester plusieurs.

Attention : achetez bien des tétines de la même marque que celle de vos biberons. En effet, la grande majorité des tétines ne sont compatibles qu'avec le modèle pour lequel elles ont été conçues.

Plus de conseils pour prendre soin de votre bébé :

Ces pros peuvent vous aider