Réussir l'organisation d'un baptême

Sommaire

Civil ou religieux, pour un nourrisson, un enfant ou un adulte, organiser un baptême n’est pas si compliqué… avec une check-list et quelques astuces !

Découvrez comment faire de cet événement un moment inoubliable, pour accompagner les baptisés tout au long de leur vie.

1. Suivez notre check-list pour organiser un baptême

Préparez la cérémonie

  • En fonction du type de baptême, contactez la paroisse ou la mairie et déposez un dossier.
  • Désignez un parrain et une marraine de confiance.
  • Fixez la date : évitez les périodes de vacances pour assurer la présence de vos proches, et prévenez-les le plus tôt possible.
  • Établissez la liste des invités.
  • Préparez et envoyez les faire-part, un ou deux mois avant le baptême.
  • Choisissez les tenues, pour le ou la baptisé(e) et pour vous.

Préparez la réception

  • Définissez un budget.
  • Choisissez le lieu.
  • Si vous réservez des services (photographe, salle de réception, restaurant, traiteur…), faites-le au minimum trois mois à l’avance. Les plus demandés peuvent afficher un an d’attente.
  • Choisissez un thème.
  • Choisissez la décoration.
  • Prévoyez les animations.
  • Choisissez les cadeaux.
  • Définissez le menu. Si vous faites appel à un traiteur, passez votre commande un mois avant.
  • Relancez les invités qui n’ont pas répondu : vous aurez besoin de leur nombre exact pour le menu.
  • Préparez un plan de table.
  • Une semaine avant le baptême, faites les courses.
  • La veille du baptême, vérifiez les listes, décorez, cuisinez et préparez tout ce qui peut être préparé.
Consulter la fiche pratique

Attention : les délais d’attente et de réservation peuvent tripler selon les régions, les services et la saison. Si vous avez des envies précises, renseignez-vous à l’avance !

Après le baptême

  • Une fois le baptême passé, envoyez les cartes de remerciement, éventuellement avec une photo du (ou de la) baptisé(e), pour remercier les participants.

2. Choisissez le type de baptême

Le baptême religieux se pratique dans la plupart des religions du monde. Il a pour but d’accueillir un enfant ou un adulte au sein d’une communauté religieuse. Certains prévoient la désignation d’un parrain et d’une marraine, eux-mêmes baptisés, s’engageant à guider l’enfant aux côtés des parents.

Si le baptême religieux est le plus courant, il existe un baptême civil, permettant de désigner un ou plusieurs parrain(s) et marraine(s) pour un enfant. Il se pratique à la mairie mais n’a pas de valeur légale ni de cérémonial préétabli, et n’est pas inscrit sur les registres d’état civil. Si vous souhaitez organiser un baptême civil, prenez contact avec votre mairie pour en connaître les modalités.

Bon à savoir : à moins d’être désignés comme tuteurs par testament ou par une déclaration devant un notaire, les parrains et marraines ne prennent qu’un engagement moral.

Dans les deux cas, les baptêmes ont le plus souvent lieu à des dates précises : consultez votre paroisse ou votre mairie pour les connaître et inscrire le ou la futur(e) baptisé(e).

3. Choisissez le lieu de la célébration

Votre budget et le lieu de célébration dépendent de la liste des invités. Les baptêmes se célèbrent généralement en petit comité, contrairement aux mariages : inutile de voir trop grand si vous préférez limiter les dépenses.

Choisissez le lieu en fonction de la liste d’invités ou ajustez la liste d’invités en fonction du lieu : changez de sens selon votre impératif prioritaire !

À la maison ou chez un(e) ami(e)

  • Si vous organisez le baptême d’un nourrisson, faites-le de préférence chez vous. Vous pourrez ainsi le changer et le coucher plus facilement.
  • Si vous suivez un budget serré, mieux vaut également organiser le baptême chez vous : vous maîtriserez mieux les coûts et éviterez la location d’une salle.

Au restaurant

  • Il s’agit de la solution la plus simple, mais également la moins souple : organiser un baptême au restaurant demande peu d’efforts, mais coûte plus cher et oblige à s'adapter à des impératifs d'horaires ou de décoration.
  • Il vous faudra décider à l’avance d’un menu et d’un tarif. En cas d’allergies ou d’intolérances alimentaires d’un invité, pensez à en avertir les cuisines.
  • Réservez longtemps à l’avance !

Dans une salle de location

  • Si vous optez pour la location d’une salle de réception, choisissez le lieu et réservez longtemps à l’avance pour éviter les mauvaises surprises, de tarif comme de disponibilité.
  • Renseignez-vous sur l’obligation d’une assurance de location.
  • Contrôlez la présence du matériel indispensable ou organisez son acheminement : tables, chaises, vaisselle…
  • Selon la saison, vérifiez la présence de chauffage ou de climatisation.
  • Préférez une salle à proximité d’un parking.
  • Précisez les horaires de location.

Bon à savoir : pour les budgets serrés, choisissez une date en saison creuse. Vous obtiendrez de meilleurs tarifs de location et un plus grand choix de salles.

4. Choisissez un thème

Le thème n’est pas obligatoire pour organiser un baptême : il dépend de l’âge et des envies du (ou de la) baptisé(e), du budget, du type de baptême, etc.

  • Pour un baptême religieux, les thèmes sont généralement orientés vers la foi, voire un simple thème de couleur(s).
  • Dans le cas d’un baptême civil, tout est possible : couleurs, animaux, personnages de dessin animé pour les petits, etc.

5. Envoyez les faire-part pour le baptême

Une fois le thème déterminé, choisissez ou créez vos invitations. Vous pouvez faire appel à un imprimeur, les personnaliser et commander en ligne ou les imprimer vous-même.

  • Prenez en compte leur prix au moment du choix, selon le nombre de faire-part à envoyer.
  • Intégrez une photo, le prénom et le nom du (ou de la) baptisé(e).
  • Indiquez la date, les coordonnées du lieu de cérémonie puis de réception, avec les horaires.
  • Précisez vos coordonnées exactes et un délai de réponse souhaité.
Lire l'article

6. Choisissez la décoration

En fonction du thème choisi (ou de son absence), déterminez la décoration : choisissez et achetez les différents éléments. Le menu, les marque-place ou les remerciements peuvent être commandés ou réalisés en même temps que les faire-part, en reprenant le même graphisme.

Les indispensables

  • Nappes, serviettes, vaisselle…
  • Dragées
  • Marque-place
  • Menu
  • Ballons, rubans…
  • Fleurs
  • Remerciements

 

7. Prévoyez l’animation pour la cérémonie et le repas

Pendant la cérémonie

  • Il est en principe possible de personnaliser la cérémonie avec de la musique : pensez à la choisir avant, en collaboration avec les responsables (religieux ou civils).
  • Selon le type de cérémonie religieuse, il peut y avoir à prévoir un livret de messe à préparer, avec des textes et des chants… Faites le point dès le début des rencontres avec le responsable religieux.

Pendant le repas

Si vous le souhaitez, prévoyez des jeux ou diaporamas au cours du repas.

Important : prévoyez un photographe, professionnel ou désigné. Si vous faites appel à un professionnel, réservez trois mois à l’avance, voire plus en pleine saison.

8. Choisissez les cadeaux

  • Pour les enfants, mieux vaut prévoir une liste de cadeaux dans laquelle les invités pourront choisir. Pensez à fournir cette liste à vos invités suffisamment en avance.
  • Les cadeaux religieux traditionnels incluent une médaille ou une timbale de la part des parrains et marraines.
  • Pensez à personnaliser les paquets cadeaux si vous en avez le temps et l’envie.

9. Préparez le repas

Il n’existe pas de menu-type pour les baptêmes, établissez-le en fonction de vos goûts et de votre budget.

  • Si vous choisissez de cuisiner vous-même, optez pour des plats préparés à l’avance.
  • Commandez le gâteau ou la pièce montée au moins une semaine à l’avance.
  • Prévoyez les boissons.
  • Au-delà de 15 personnes, mieux vaut faire appel à un traiteur.
  • N’oubliez pas les dragées !

Astuce : faites-vous aider par la famille et les amis si vous organisez le baptême chez vous ou cuisinez.

Ces pros peuvent vous aider