Lait premier âge

Sommaire

Définition du lait premier âge

Le lait premier âge est l'aliment indispensable pour les jeunes mamans qui ne peuvent pas ou ne veulent pas allaiter. Ces laits ont une composition adaptée aux besoins des nouveau-nés. Le lait premier âge pour bébé se rapproche du lait maternel par sa composition et permet d'apporter tous les éléments nutritionnels nécessaires au bon développement du nourrisson. La tranche d'âge pour l'utilisation du lait premier âge est de la naissance à 6 mois.

Bon à savoir : dans ses dernières recommandations, l’Académie européenne d’allergie et d’immunologie clinique (EAACI) insiste sur l'importance de ne pas utiliser de formules à base de lait de vache comme complément régulier à l’allaitement maternel au cours de la première semaine de vie.

Lire l'article

Composition du lait premier âge

Le lait premier âge contient majoritairement des protéines (10 g/litre), indispensables au bon développement cérébral et musculaire du bébé. La teneur en protéines est adaptée aux besoins du bébé, contrairement au lait de vache classique.

Il contient également :

  • Des acides gras essentiels,
  • Des glucides (lactose),
  • Des sels minéraux (sodium, potassium, chlore, magnésium, fer...), ce qui contribue au bon fonctionnement des cellules,
  • Des vitamines (A, B9, C, D, E et K),
  • 80 % d’eau.

Bon à savoir : une supplémentation en vitamine D, prescrite par le médecin, est nécessaire dès les premiers mois de vie du bébé.

Par sa composition, le lait premier âge permet de combler les besoins nutritionnels de l'enfant :

  • Les sels minéraux contribuent au bon fonctionnement des cellules ;
  • Les glucides et les lipides fournissent de l’énergie ; ils sont présents sous forme de sucres rapides (glucose et lactose) et de sucres lents (dextrine maltose). Le sucre du lait maternel est, lui, surtout constitué de lactose.
  • Les laits premier âge renferment également des sels minéraux comme le sodium, le potassium, le chlore, le calcium, le magnésium, le fer… qui contribuent au bon fonctionnement des cellules. Leur quantité est calculée au plus juste afin de ne pas surcharger les reins de votre bébé. Primordiales aussi, les vitamines : A (elle agit sur la vision et le système immunitaire), B (elle facilite l’assimilation des sucres), D (elle fixe le calcium sur les os), C (elle favorise l’absorption du fer), E, K, B9 ou acide folique.

Différents types de lait premier âge

Lait antireflux (AR)

Le lait antireflux est composé des mêmes ingrédients que le lait infantile standard mais est généralement enrichi en amidon ou en farine de caroube. Ce sont des épaississants qui limitent les risques de régurgitation.

Attention: un reflux qui survient tout de suite après le biberon est bénin et ne nécessite pas un changement de lait. Les laits antireflux, dits « AR », conviennent aux bébés souffrant de vraies régurgitations (survenant à distance de la tétée et en quantités importantes). Ils sont vendus uniquement en pharmacies.

Lait confort

Il s'agit simplement d'un lait légèrement épaissi (amidon de maïs ou de riz, graines de caroube...), destiné aux nouveau-nés affamés ou qui régurgitent très souvent. Ce lait est donné sous avis d'un pédiatre.

Lait hypoallergénique (HA)

Dans le lait hypoallergénique, les protéines ont été fractionnées afin de réduire leurs effets allergisants. Ce lait est recommandé lorsque les parents, ou l'un d'entre eux, ont un terrain allergique prouvé (asthme, eczéma, allergie alimentaire...) ou, parfois, en relais de l'allaitement maternel lors de l'introduction des premiers biberons.

Les laits HA ne s'adressent pas aux nourrissons qui souffrent d'une allergie avérée aux protéines de lait de vache. Dans ce cas, le pédiatre prescrit un autre type de préparation : des hydrolysats poussés de protéines. Leur caractéristique : des protéines encore plus fractionnées que dans les laits hypoallergéniques pour éliminer les risques allergiques.

Par ailleurs, les hydrolysats de protéines de riz ou les formules infantiles à base de soja peuvent, dans certains cas, constituent une solution en deuxième intention dans la mesure où les hydrolysats poussés de protéines ne seraient pas acceptés. Attention toutefois, une allergie au soja est retrouvée chez environ 15 % des enfants allergiques aux protéines de lait de vache.

Lait transit ou lait spécial

Ce type de lait convient aux bébés qui présentent un ralentissement du transit intestinal qui peut être à l'origine de constipation parfois douloureuse. Avec sa faible teneur en caséine, le lait transit est spécialement formulé pour faciliter et améliorer la vitesse du transit intestinal.

Lire l'article

Lait premier âge : quantités recommandées

La plupart des pédiatres indiquent aux parents une quantité « standard » à donner au bébé. Le plus important, c’est de faire des propositions à son enfant, il régulera lui-même la quantité dont il a réellement besoin. Si le bébé boit tout son biberon de 180 ml, vous pouvez tenter de lui donner un biberon de 210 ml par exemple. Un bébé qui n'a plus faim va s'arrêter de manger.

Lire l'article

Où trouver du lait premier âge?

Un lait de prescription, qui s'adresse à un enfant ayant un problème particulier, est vendu en pharmacie.

Mais quel que soit leur lieu de vente, tous les laits infantiles premier âge et laits de suite sont soumis aux mêmes réglementations, subissent les mêmes contrôles et répondent aux mêmes normes de composition. Cependant, en pharmacie, vous avez à disposition des professionnels de santé (docteurs en pharmacie et préparateurs) qualifiés pour vous conseiller et adapter au mieux le lait à votre enfant.

Ces pros peuvent vous aider