Alimentation d’un bébé de 6 mois

Sommaire

 

Durant ses premiers mois, l'alimentation d'un bébé est constituée exclusivement de lait. Mais, autour de 6 mois, il est important que bébé découvre de nouveaux aliments. Lesquels privilégier ? Comment s’y prendre ?

On vous en dit plus.

Bébé de 6 mois, où en est-il ?

À 6 mois :

  • Un bébé pèse environ 7 kg.
  • Ses dents commencent à apparaître, les incisives centrales inférieures sont les premières à sortir.
  • Ses besoins en énergie et en nutriments sont plus importants qu'avant.

Bon à savoir : avant 6 mois, les bébés ont une production de salive insuffisante et pas assez d’enzymes pour digérer des aliments autres que le lait ; ils ont par ailleurs plus de risques de souffrir d’allergies à cause de l’immaturité de leur système immunitaire. Toutefois, l’Académie européenne d’allergie et d’immunologie clinique (EAACI) recommande l’introduction des aliments réputés allergènes (arachides, œufs...) au début de la diversification alimentaire (entre 4 et 6 mois) justement pour réduire le risque de développer des allergies alimentaires.

Alimentation d'un bébé de 6 mois : par où commencer ?

Le lait (maternel ou infantile) reste la base de l’alimentation d’un bébé de 6 mois, mais c’est aussi le moment de découvrir de nouveaux aliments :

  • Il est recommandé de n’introduire qu’un nouvel aliment à la fois, de manière à détecter des intolérances ou des allergies. Toutefois, les aliments réputés allergènes doivent être introduits dès le début de la diversification, c’est-à-dire entre 4 et 6 mois.
  • Proposez en premier de petites quantités d’aliments, et complétez avec du lait.

Les aliments à privilégier pour commencer sont les aliments riches en fer, puis les légumes et enfin les fruits.

Bon à savoir : l’introduction des produits sucrés doit être réalisée à l’âge le plus tardif possible et de manière limitée.

Aliments riches en fer

  • Viande : agneau, poulet, dinde, veau, bœuf, porc. Donnez-lui-en sous forme de purée.
  • Poisson : privilégiez les poissons maigres, comme le merlan, la daurade ou le colin.
  • Œuf : commencez par lui donner du jaune d’œuf avant de proposer l’œuf entier.

À noter : les morceaux de viande et de poisson doivent être bien cuits, sans graisse.

Légumes

  • Commencez par les légumes doux : la carotte, la courge, la patate douce (les légumes jaunes ou orange).
  • Ajoutez ensuite des légumes verts : haricots verts, courgette, pois verts.
  • Puis diversifiez encore plus : asperge, maïs, avocat, chou-fleur, brocoli.

Il est par ailleurs recommandé d’ajouter systématiquement des matières grasses dans les préparations maison.

Fruits

  • Commencez par la pomme, la banane, la pêche ou la poire.
  • Puis ajoutez de la prune, de l’ananas, etc.

Bon à savoir : les purées de légumes ou de fruits se conservent 2 ou 3 jours dans le réfrigérateur, tandis que les purées de viande, volaille ou poisson se gardent 1 à 2 jours.

À noter : pas besoin d’ajouter du sucre dans les fruits que vous proposez à bébé.

Alimentation : pas toujours si facile pour un bébé de 6 mois

Le bébé peut se montrer difficile :

  • Il rejette les éléments durs (on parle de réflexe d’extrusion). Il faut donc lui proposer des aliments parfaitement liquides et sans morceau.
  • Il peut refuser la cuillère, alors n’hésitez pas à lui proposer une tétine deuxième âge, spécialement adaptée aux bouillies, soupes et même compotes.

Une fois la diversification alimentaire entamée, les experts conseillent de reproposer souvent (jusqu’à 10 fois) un nouvel aliment : « un bébé peut avoir besoin de temps pour l’apprécier », mais de ne pas forcer un enfant à manger. En outre, il faut « faire confiance à l’appétit de l’enfant » et être attentif aux signes de rassasiement.

Source : Santé publique France, 13 septembre 2021.

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider