Petits pots bio : valent-ils vraiment le coup ?

Sommaire

Un enfant mange un yaourt

Les petits pots bio sont-ils intéressants pour l'alimentation de votre bébé ?

En théorie, oui, puisque l'appellation "bio" est la garantie d'une nourriture moins traitée, donc, moins susceptible de contenir des substances toxiques.

En effet, certaines marques non bio déclarent utiliser des produits peu traités, mais cela ne garantit pas grand chose. Seul le label bio vous garantit l'origine naturelle des produits. Le point dans cette astuce.

Le bio : est ce important pour un bébé ?

En plus de protéger l'environnement et de mieux traiter les animaux, l'agriculture biologique protège ce que vous consommez. Pas de pesticides, pas de produits chimiques de synthèse, pas d’OGM, etc. Or :

  • Les pesticides et les produits chimiques utilisés dans l'agriculture et l'élevage intensifs sont potentiellement nuisibles pour les humains.
  • Les perturbateurs endocriniens, par exemple, peuvent avoir un impact sur le développement moteur et cérébral, ainsi que sur la fertilité. Ils peuvent également accélérer l'apparition de maladies graves et d'allergies.
  • C'est d'autant plus important pour un bébé que son foie, immature, draine difficilement les toxines. En outre, un bébé est extrêmement sensible, de manière générale, à tout ce qui touche sa peau et pénètre son organisme.

Bon à savoir : la différence de prix entre un petit pot bio et un petit pot standard n'est pas très conséquente. En plus, les bébés consomment de petites quantités et la phase « petits pots » dure peu de temps.

Petits pots bio ou purée maison ?

Points forts des purées maison

Si vous n'avez pas envie d'acheter des petits pots bio, vous pouvez aussi préparer vous-même des purées pour votre enfant :

  • L'avantage du fait maison, c'est que votre bébé continue, comme dans le ventre de sa maman, à profiter des goûts alimentaires de la famille (des recherches ont prouvé que les aliments consommés par la mère pendant la grossesse influençaient les goûts de l'enfant).
  • En outre, vous maîtrisez totalement la qualité et la composition des produits. Vous pouvez ainsi éviter le sucre, le sel, ou des allergènes connus dans votre famille.
  • Vous pouvez partager ce que vous mangez avec votre bébé – simplement, veillez à ne pas saler les aliments pour bébé. Cela le prépare à son alimentation future, quand il mangera la même chose que vous.
  • Pour votre tout-petit, les saveurs sont plus facilement identifiables avec du fait maison, et les produits sont en général meilleurs au goût (sauf s'il a déjà été habitué très tôt aux préparations infantiles, et a éduqué son goût à partir des saveurs industrielles).

À noter : pour les purées maison, n'hésitez pas à acheter des ingrédients bio et/ou locaux. Un petit mangeant relativement peu, la différence de prix sera minime si vous avez de bons fournisseurs près de chez vous.

Limite des purées maison

Si les purées maison ont de nombreux atouts, leur préparation demande plus de temps que l'achat de petits pots touts prêts :

  • Vous pouvez préparer de grosses quantités et la diviser en petites portions que vous congelez. Cela nécessite néanmoins un peu d'organisation.
  • Si vous voulez que votre enfant mange frais, cela demande encore plus d'organisation car les préparations faites maison ne se gardent pas très longtemps.
  • De plus, si votre bébé n'aime pas, vous aurez travaillé pour rien. Mais c'est une expérience à tenter pour garantir le bon développement de l'enfant.

À noter : les petits pots restent néanmoins très pratiques en cas de déplacement. Finalement, l'idéal est peut-être de cuisiner quand on peut et de s'autoriser, sans culpabiliser, à utiliser des petits pots les jours de fatigue ou de sortie.

Choix des petits pots : bio ou pas ?

Si vous préférez vraiment les petits pots, le bio est incontestablement meilleur. Toutefois, même avec du bio :

  • Les saveurs des aliments dans les petits pots bébé sont faussées par l'adjonction de vitamines.
  • Les textures et les saveurs sont toujours un peu les mêmes.
  • L'étiquetage sur les petits pots de bébé n'est pas toujours adapté. En effet, l'âge indiqué ne correspond pas toujours à la composition du petit pot, certains fruits ou légumes étant déconseillés du fait des risques d'allergie.
  • Certaines marques proposent des textures et saveurs plus agréables que d'autres. Testez les en toute petites quantités, vous verrez ce que votre bébé préfère !

Bon à savoir : la Fédération nationale de l'agriculture biologique (Fnab) a lancé en février 2020 un label « Biologique, Français, Équitable » (BFE). Il est apposé sur des légumes biologiques locaux, et garantit une relation commerciale équitable avec les agriculteurs.

Pour approfondir :

Ces pros peuvent vous aider